PANHARD

 

 

                                                                  HISTORIQUE

La doyenne des marques fut créée en 1891 par René Panhard et Emile Levassor, leur usine voit le jour porte d'Ivry à Paris. Au tout début les Panhard sont motorisées par des mécaniques Daimler et rapidement la marque accéde à une certaine notoriété en ce début de siècle. Panhard fabrique ensuite ses propres moteurs qui seront utilisés par de nombreuses autres marques. Les modèles présentés sont plutôt des hauts de gamme et Panhard adopte dans les années 10 les moteurs sans-soupape à licence Knight, réputés pour leur silence et leur souplesse. Elle sera une des rares marques française avec Peugeot et Voisin à utiliser ce type de moteur, très silencieux mais gourmand en essence et en huile.
L'originale Panoramique succède en 1930 aux célèbres 35 CV et prépare le lancement de la Dynamic. Celle-ci sera la première monocoque produite en France et elle bénéficie d'une carrosserie aérodynamique très originale. Elle concurrence les 402, Citroën traction et Renault haut de gamme et s'en distingue par son esthétique et son moteur sans soupape.
Au lendemain de la guerre l'heure n'est plus aux grosses voitures et Panhard change carrément de politique en sortant en 1946 la petite Dyna, motorisée par un bicylindre refroidi par air, mais avec soupapes en tête. Sa carrosserie est en aluminium. L'utilisation de ce métal est reconduite sur la Dyna Z mais la voiture étant plus volumineuse des problèmes de rigidité nécessite le retour à l'acier en 1955. Ce modèle présente bien des avantages grâce à une mécanique économique et brillante, une vaste carrosserie, un confort et une tenue de route remarquable, l'esthétique avec une carrosserie ponton très lisse partage les gens, certains la surnomme "la pantoufle".C'est à ce moment que Panhard se rapproche de Citroën. Les Panhard sont distribuées dans le réseau Citroën , afin de compléter la gamme Citroën, et les 2CV fourgonnette sont fabriquées dans l'usine d'Ivry. Par la suite Citroën absorbe totalement Panhard et peu après sort la PL 17, une Dyna Z modernisée et redessinée. Ce modèle sera produit avec succès jusqu'en 1965. En 1964 Panhard songe au remplacement de la PL 17 et lance un coupé tout aussi remarquable que la Dyna Z, à son lancement, la 24 ct puis la 24 bt un peu plus longue pour améliorer l'habitabilité. Panhard songe à sortir une berline 4 portes mais malheureusement l'entreprise n'a plus les moyens.C'est à cette époque que Citroën décide de compléter sa gamme par le milieu en sortant la GS et scelle ainsi le destin de la doyenne des marques. En 1967 Panhard arrête la production d'automobiles et ne fabriquera plus que des véhicules militaires, activité qui se poursuit encore actuellement au sein du groupe PSA.

 

Réagir


  • CAPTCHA

DERNIERES MODIFICATIONS

AGENDA

ARCHIVES

HISTORIQUE

LA PRESSE EN PARLE

LA SOUPAPE LIBEREE

LE BUREAU

LIENS CLUB AMIS

PETITES ANNONCES

REPORTAGE SORTIES CLUB

RESTAURATION VOITURE

VOITURES DE NOS ADHERENTS